Mentions légales l Qui sommes nous l Contact l Remerciements    Copyright © Tous droits réservés Home Home
Bienvenue sur le site officiel d'Antonio de la Gandara, artiste peintre renommé de la Belle Époque . 

Lettre d’Albert Samain à Antonio de La Gandara (Ca. 1900)


Déjà l’an dernier, j’avais eu l’intention de vous écrire; cette année, en sortant du Champ de Mars, je viens d’éprouver à nouveau si vivement ce désir, que je ne veux en différer plus longtemps la réalisation. Il y a dans votre art quelque chose qui me séduit de si près, un sens si avisé de la finesse des choses, un goût si adorable de leur suavité, et une délicatesse qui complique si savamment ses harmonies ! Comme je les aime ces femmes dont vous cambrez la sveltesse sur une traîne de manteau de cour, et dont, par votre artifice, l’élégance en quelque sorte spiritualisée, se prolonge mystérieusement jusqu ‘au rêve… Et ces petits paysages, ceux du vieux Louvre par exemple que je me rappelle si bien à votre exposition Durand-Ruel, ceux des Tuileries cette année ; entre autres ce grand vase près du bassin et les adorables natures mortes, riches et fines comme des coulis longuement mijotés… Oui, c’est bien là la peinture que je goûte, que je sens rationnelle et féconde pour qu’elle tire tous ses effets de son propre fonds, et que le reste s’en dégage naturellement et sans effort comme le parfum d’une fleur ou le sourire d’un visage. Je vous dois d’esquisses sensations, j’ai voulu vous le dire, j’ai même voulu plus, et, dans l’envoi du volume qui accompagne cette lecture, il faut voir, en même temps que l’expression de mes secrètes affinités, l’instinctif et secret désir de n’être point tout à fait pour vous un inconnu.